" " " "

Article

La petite école des bobos

Voici quelques trucs et conseils pratiques sur le soin des plaies. Si vous vous êtes blessé et avez une plaie, il est important de la nettoyer immédiatement pour éviter les infections.

Éliminer en rinçant la terre, les échardes, les éclats de verre et autres objets qui pourraient s’être introduits dans la plaie. Nettoyer avec un savon liquide doux ou une lingette lave-blessure, y compris le pourtour de la plaie, sinon les bactéries de la peau ou l’environnement risquent de créer une infection. Sécher la peau autour de la plaie avec une compresse ou un tampon de coton propre.

N.B. ! En cas de plaies plus importantes et/ou très sales, de morsures ou de brûlures, ne les nettoyez pas vous-même. Posez simplement un pansement hémostatique protecteur et rendez-vous au centre médical ou à l’hôpital le plus proche pour vous faire soigner.

Coupures mineures

Rincer et nettoyer d’abord la plaie puis rapprocher les bords. Maintenir la partie blessée en hauteur et faire pression au moyen d’une compresse ou d’un tampon de coton propre jusqu’à ce que le saignement s’arrête. Essayer de rapprocher les bords de la plaie en fixant un pansement sur une extrémité de la plaie puis en l’étirant sur la plaie. Il est parfois possible de réunir les bords de la plaie au moyen d’un morceau de ruban chirurgical. Laisser le pansement/le ruban en place quelques jours afin que l’ouverture de la plaie ait le temps de cicatriser.

Coupures profondes

Si la plaie est profonde, surtout si elle se situe sur la main, vous devez toujours consulter un médecin. Une coupure profonde doit être recousue dans les 6 heures. En cas de coupure à la main ou au doigt, à proximité d’une articulation ou d’un tendon, il est important de vérifier si vous pouvez bouger toutes les articulations des doigts. Si cela est très douloureux, ou si vous ne pouvez pas bouger les articulations, vous devez consulter immédiatement un médecin.

wound

Plaies importantes

Quand un pansement n’est pas suffisant, recouvrez la plaie avec une ou plusieurs compresses. Fixez la compresse avec du ruban chirurgical ou du ruban adhésif textile. Au besoin, bandez la compresse avec de la gaze.

Grandes plaies sanglantes

Un saignement jaillissant ou pulsatile suggère l’atteinte d’une artère principale. Faire allonger le blessé. Lever la partie du corps blessée et la maintenir en position haute. Arrêter le saignement avec un bandage compressif sur la plaie – un pansement provisoire – ou du coton roulé serré pour former une compresse. Passer une bande de gaze élastique autour du pansement compressif, mais sans trop serrer. Si le saignement ne s’arrête pas, faire pression avec la main par-dessus le pansement. Il est important de faire cesser le saignement et de se rendre rapidement dans un centre médical ou un hôpital. Appeler le 112 pour obtenir de l’aide.

bleeding wound

Les plaies humides guérissent plus rapidement

Aujourd’hui, nous savons que les plaies peuvent guérir beaucoup plus vite dans un environnement humide que dans un environnement sec et aéré. Les cellules neuves se développent plus rapidement dans un environnement humide et les risques liés à la cicatrisation et aux infections sont réduits. Par ailleurs, il existe maintenant des pansements spéciaux qui sont faits dans une matière extrêmement fine et souple qui encapsule la plaie et agit comme une peau de rechange qui remplace la croûte. Vous pouvez également prendre une douche ou un bain avec ce type de pansement car ils empêchent l’eau de pénétrer à 100 %. Ne pas oublier de nettoyer la plaie avec soin et de ne jamais mettre de pansement étanche sur une plaie infectée.

Que se passe-t-il lorsque la plaie guérit ?

L’organisme essaie de réparer la blessure grâce à une série d’actions ingénieuses. Le saignement est arrêté par la libération de fibrinogène provenant des vaisseaux sanguins qui est transformé en fibrine qui forme une sorte de filet. Les plaquettes et les globules rouges s’y font prendre en créant un bouchon naturel : une croûte. Les globules blancs affluent sur le site de la plaie pour s’occuper des bactéries. À ce stade, la peau entourant la zone de la plaie est rougit légèrement : une inflammation s’est développée, c’est-à-dire la façon normale pour l’organisme de guérir une blessure.

S’il y a seulement des signes mineurs d’infection autour d’une petite plaie, il suffit de la traiter avec une lingette lave-blessure. Mais s’il y a trop de bactéries ou si les bactéries sont très vigoureuses, la peau entourant la plaie devient franchement rouge, gonflée et douloureuse. La plaie commence à suinter en formant parfois une pustule. Des stries rouges autour des ganglions lymphatiques voisins, des ganglions lymphatiques gonflés et douloureux et/ou de la fièvre sont des indices sérieux d’une propagation de l’infection. Vous devez alors contacter l’hôpital ou le centre médical le plus proche pour vous faire soigner.

Sauvez des vies grâce à notre application

Télécharger l’app de Premiers Secours sur votre smartphone. Vous aussi, préparez-vous à sauver des vies !

Télécharger dans l’App Store Obtenez le sur Google Play

Articles similaires